Archive de la catégorie ‘Révoltes’

Mercredi – Paris sous la pluie

Mercredi 29 avril 2009

Il fait moche, fin avril, et le moral parisien de toute la population, est morose. Oui toute la population ; si je suis tellement affirmative c’est que j’attends depuis 15 minutes ce maudit autobus, dans lequel nous allons être encore sardinisés!
Mais comment se permettre d’être critique face aux transports en commun, alors qu’après avoir été intoxiqué au boeuf et à la volaille, voici que le porc lui aussi se met à ne plus être dégustable.
Il y a encore moins d’un mois la publicité française, nous contaminait les écrans à l’heure du déjeuner et du diner pour « votez le porc » pour Pâques ; étant entendu que cette pendémie s’est déclarée du jour au lendemain au Mexique, sans qu’aucun politique européen, donc publicitaire n’en sache rien!
Combien de temps encore allons nous être victime de cette société « secrète » qu’est notre Nation, dirigée par des politiques élus par le Peuple alors que celui-ci n’est jamais consulté?
Nous voulons créer un regroupement d’états indépendants les uns des autres, tant au niveau humain, économique, politique, monétaire que religieux, notre Chère Europe, sans être attentif à nos voisins?
Combien de temps faut il pour faire Paris-Tijuana en avion? Sûrement plus que par email, ou téléphone, pour prévenir des conditiond sanitaires de ce pays et que notre Chère Europe fournisse l’aide nécessaire à ce peuple.
A quoi bon garder au fin fond d’un entrepôt suffisamment d’antibiotiques pour sauver les français au cas où, l’épidémie arriverait jusque ici!
C’est inhumain de laisser crever des centaines de gens, sans leur tendre la main ; nous avons une médecine avancée, comme dise les chercheurs français pour protéger notre pays; ces mêmes chercheurs qui manifestent pour la 11° fois en 3 mois pour avoir plus d’argent pour financer et justifier leur temps passer au fond de leur labo. Ces étudiants en recherche, ces futurs médecins, ou infirmières, qui doivent descendre dans la rue pour se faire entendre. Pourquoi notre Ministre de la Santé ne donnerait elle pas le droit de soigner à nos médecins? Ils doivent demander l’autorisation de faire tel ou tel acte et d’administrer tel ou tel traitement?
Conclusion, l’hôpital, lieu de vie commune dans lequel les médecins, femmes et hommes qui ont fait de longues études pour sauver des vies, doivent rendre des comptes quant à leurs décisions et leurs interventions.
Mais les Hommes Politiques, les portes-malettes des Banques Françaises, nationales, peuvent détourner des millions d’euros, sous les yeux du peuple à des fins personnelles ou professionnelles. Ruiner des milliers de familles, dont les enfants ne verront qu’une orange ou une pomme pour le soir de Noël.
A qui rendent ils des comptes?